Parution : Le guépard médiéval, ou comment reconnaître un animal sans nom

Dimanche, décembre, 2011

Jacopo Ligozzi, Archer oriental avec un guépard (détail), vers 1575, Getty Museum, 91.GG.53

Jacopo Ligozzi, Archer oriental avec un guépard (détail), vers 1575, Getty Museum, 91.GG.53

Le guépard, utilisé comme auxiliaire de chasse dans les mondes irano-persans et arabes depuis des millénaires, et à ce titre bien connu et identifié dans ces aires culturelles, est longtemps resté en Occident un animal plus incertain, demeurant encore aujourd’hui difficile à repérer dans les sources médiévales. Son nom de “guépard” apparaissant en français seulement au 17e siècle, il ne semble pas posséder auparavant de nom en propre et porte le même zoonyme que la panthère: celui de “léopard”. De même, dans les images, il est parfois difficile de différencier les deux animaux. La présente contribution tente donc de faire le point sur ces confusions en donnant quelques éléments aidant à l’identification de cet animal sans nom dans les textes et les images. L’article apporte des indications relatives au contexte littéraire ou documentaire, principalement à la fin du Moyen Âge, où le guépard faisait partie des équipages de chasse princiers, notamment en Italie, aussi noble que le faucon, recherché comme un objet de luxe et de prestige exotique.

Référence :

Buquet, Thierry. « Le guépard médiéval, ou comment reconnaître un animal sans nom ». Reinardus. Yearbook of the International Reynard Society 23 (2011): 12-47. DOI : 10.1075/rein.23.02buq

Retour de journées d’études : Les animaux exotiques dans la littérature médiévale occidentale

Dimanche, juin, 2010

Deux guépards, Musée de la cathédrale de Munster, 14e siècle (photo B. van den Abeele)

J’ai été invité la semaine dernière à parler lors de  journées d’études consacrées aux animaux exotiques, organisées par Richard Trachsler à l’université de Göttingen (Seminar für Lateinische Philologie des Mittelalters und der Neuzeit), les 16 et 17 juin 2010. Ces journées (ou Internationale Tagung)  intitulées Tiere des Ostens in der mittelalterlichen Literatur des Westens, ont réuni chercheurs allemands, suisses, belge, italien et français pour évoquer les représentations des animaux exotiques (c’est-à-dire africains et asiatiques) dans les textes et les images occidentaux. (…) Lire la suite ››

La girafe, belle inconnue des bibles médiévales

Mardi, janvier, 2009

Parution en ce début d’année de mon second article dans la revue Anthropozoologica consacré à l’histoire de la girafe dans la Bible, intitulé « La girafe, belle inconnue des bibles médiévales. Camelopardalis : un animal philologique  ». (…) Lire la suite ››